La présentation du projet

Mise en service en 1976, la section de l'autoroute A13 comprise entre Pont-l'Evêque et Dozulé est composée de deux voies dans chaque sens de circulation. 

Pour s'adapter au trafic actuel, qui compte + de 40 000 véhicules jour dont 14 % de poids lourds, la section de 22 km, comprise entre le nœud autoroutier A13/A132 de Pont-l'Evêque et le diffuseur n°30 de Dozulé va être élargie à 3 voies dans les 2 sens de circulation.

a13_elargissement_localisation.jpg

 

Le projet concerne également les bandes d'urgence qui seront redimensionnées pour répondre aux normes actuelles de sécurité. Elles rendront plus sûre la présence des automobilistes en cas de panne et des équipes d’intervention sur ces dernières.

Ce projet améliorera la fluidité sur cet axe connaissant un fort trafic et des pics saisonniers. Il favorisera ainsi l'accessibilité des régions de l'ouest, impactant positivement le développement de ces territoires. 

6 bassins pour la protection de la ressource en eau seront installés le long de cette section. Ces projets d'aménagement environnementaux visent notamment à assurer la protection de la qualité des cours d'eau et à préserver les captages d'alimentation en eau potable de tout risque de pollution. 

Le projet implique une intervention sur plusieurs ouvrages : 9 passages inférieurs (route en dessous de l'autoroute) et 7 passages supérieurs (route au-dessus de l'autoroute). Pour ce qui concerne les passages supérieurs, 4 techniques ont été retenues pour adapter ces ouvrages afin de limiter la gêne aux automobilistes.

Enfin, des mesures de protection acoustique (écrans, protections de façade) permettront de diminuer la gêne aux riverains. 

a13_elargissement_avant_apres.jpg

 

Déclaré d’utilité publique en 2007, prorogée en 2012, le projet d'élargissement de l'A13 entre Pont-l'Evêque et Dozulé est un projet majeur pour la modernisation des infrastructures autoroutières françaises.